Comment créer du contenu interactif (et impactant) pour les réseaux sociaux ?

Femme tenant son téléphone et regardant des contenus avec des emojis
Femme tenant son téléphone et regardant des contenus avec des emojis

Le contenu, c’est bien. Tellement bien, à vrai dire, que les réseaux sociaux en sont saturés. Pour vous donner une idée, chaque minute, on a : 694 000 vidéos créées sur TikTok, 350 000 tweets publiés sur Twitter, et 510 000 commentaires postés sur Facebook (source). Surnager dans cet océan de publications suppose donc de mettre en place une stratégie social media solide et de produire des contenus capables d’attirer l’attention (très sollicitée) des internautes.

Si vous cherchez une solution pour accroître votre notoriété et générer de l’engagement avec vos publications sociales, nous avons une recommandation à vous faire : utiliser les contenus interactifs. Plus dynamiques que les contenus « passifs », très prisés des internautes, ils sont aussi plus impactants et bénéficient d’un fort potentiel viral. Autant de bonnes raisons de favoriser l’interactivité, n’est-ce pas ?

Dans cet article, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour créer du contenu interactif pour les réseaux sociaux en fonction de vos objectifs et des messages que vous cherchez à faire passer.

Table des matières

Qu’est-ce qu’un contenu interactif et pourquoi est-ce important pour votre stratégie social media ?

C’est quoi un contenu interactif ?

Dans sa forme la plus simple, un contenu est « interactif » lorsqu’il requiert l’engagement de l’internaute. Plutôt que de rester passif, l’utilisateur est incité à réaliser une action : cliquer sur un lien, répondre à une question, partager un contenu, participer à un jeu, échanger avec d’autres utilisateurs, faire un don – vous avez saisi l’idée.

Tout type de contenu peut être interactif dès qu’il appelle à une action de la part de l’internaute. Le simple fait de poster une image et de demander aux utilisateurs de la commenter répond à cette définition. Néanmoins, certains formats sont plus propices que d’autres à l’interactivité :

  • Le carrousel d’images (qui nécessite de cliquer pour les faire défiler),
  • Le sondage (auquel l’internaute doit répondre),
  • Le jeu concours (qui suppose, par exemple, de poster un contenu),
  • Le quiz (avec un choix à faire parmi plusieurs possibilités),
  • L’infographie interactive (qui présente des données de façon dynamique),
  • Le live shopping (qui incite l’abonné à acheter un produit),
  • La vidéo interactive (à laquelle l’utilisateur peut participer, notamment via un chat)

Les médias sociaux favorisent toujours plus l’interactivité

On pourrait objecter que les médias sociaux sont interactifs par essence, que l’engagement est inscrit dans leur ADN. À la base, on les emploie en effet pour publier des contenus, interagir avec d’autres abonnés, et communiquer avec ses proches.

Le fait est que cette dimension interactive prend de l’ampleur du côté des professionnels. Les plateformes sociales développent des fonctionnalités qui favorisent toujours plus l’interactivité entre les entreprises et les utilisateurs (qui sont aussi leurs prospects ou clients). À travers ces fonctionnalités, les marques sont, en quelque sorte, encouragées à créer du contenu interactif pour les réseaux sociaux.

Un simple changement dans la forme d’un lien illustre cette évolution : Instagram a récemment mis fin au fameux « swipe up » dans ses stories (pour accéder au contenu externe) au profit d’un sticker « lien ». Cette étiquette vise le même objectif (« pousser » les utilisateurs vers un site externe au réseau) mais avec un avantage majeur pour les marques : le lien est clairement identifiable et l’internaute sait désormais exactement à quoi s’attendre en cliquant dessus. Une manière de booster l’interactivité en valorisant la transparence des contenus. C’est d’autant plus intéressant que le sticker est accessible à tous les comptes, et pas seulement à ceux qui affichent plus de 10 000 abonnés.

Au-delà des fonctionnalités, c’est la nature même de certaines plateformes qui évolue pour aller vers plus d’interactivité. Le réseau Twitch, originellement dédié au jeu vidéo, est progressivement en train de devenir une plateforme de live event où l’on peut faire du streaming, présenter ses œuvres, voire proposer des contenus à teneur politique (à l’image de l’interview de l’ancien président François Hollande en mars 2021) ou éducative (la catégorie « Science et technologie » ajoutée en 2018). Avec, toujours, la possibilité donnée aux utilisateurs de participer aux événements live via la messagerie instantanée.

Pourquoi créer du contenu interactif pour les réseaux sociaux ?

Ces évolutions répondent à de nouveaux besoins : d’un côté, les internautes sont toujours plus friands d’interactivité avec les entreprises. La démocratisation du mobile y est pour beaucoup, car le smartphone reste le canal privilégié pour se connecter au web (pour 51 % des utilisateurs selon l’enquête conjointe de l’Arcep et du CSA relayée ici). Or sur un écran tactile, il est bien plus tentant d’interagir avec les contenus que de les consulter passivement.

Graphique des moyens utilisés pour se connecter à Internet par le CSA et l'ARCEP.

De l’autre, les marques et les organisations cherchent à se réinventer sur les médias sociaux pour atteindre leurs objectifs : attirer l’attention, générer de l’engagement, se différencier de la concurrence, augmenter leur taux de conversion, faciliter l’accès à leurs produits ou services. C’est encore plus vrai dans un contexte sanitaire compliqué, qui contraint les acteurs privés comme publics à faire leur mue numérique pour s’adapter aux nouvelles habitudes digitales.

Enfin, il ne faut pas négliger le potentiel viral du contenu interactif. Rappelez-vous l’histoire de « l’œuf » sur Instagram : en 2019, un compte baptisé @world_record_egg a été créé spécifiquement pour poster l’image d’un œuf et générer un maximum d’interactions. À ce jour, ce post cumule 55 millions de likes !

Des contenus interactifs, pour quoi faire ?

Il est donc essentiel d’intégrer l’interactivité croissante des plateformes sociales à votre stratégie de contenu. Mais avant toute chose, vous devez vous poser la question du « pourquoi ». Quel but cherchez-vous à atteindre en choisissant de créer du contenu interactif pour les réseaux sociaux ?

On peut en effet distinguer trois grands « buts » à la création d’interactivité sur les réseaux : la vente, la diffusion d’informations et l’engagement social.

Des contenus interactifs à visée commerciale

Les médias interactifs contribuent à booster les ventes. De nombreuses marques en font la démonstration avec des posts qui, tout en poussant les internautes à participer, leur permettent d’attirer l’attention sur leurs produits. C’est ce que fait très régulièrement Interflora en s’appuyant sur les événements calendaires pour lancer des concours (comme lors de la Fête des grands-pères), ou Sarenza en proposant aux internautes de choisir entre deux types de vêtements (« jupe ou short pour l’été ? ») en cliquant sur des liens qui renvoient vers les pages catégories du site de la marque.

Le live shopping est un autre exemple de la manière dont les médias sociaux deviennent plus interactifs. Ce « téléachat » version web prend en effet de l’ampleur. Les « Facebook Live Fridays » de Sephora en sont une bonne représentation : la marque de produits de beauté fait la démonstration en direct de ses cosmétiques en proposant aux internautes de les acheter en ligne.

Sephora: Facebook Live Fridays

Des contenus informatifs et pédagogiques

Créer du contenu interactif pour les réseaux sociaux peut aussi avoir pour but de diffuser une information, de faciliter l’accès au savoir ou d’attirer l’attention sur des causes (écologiques, sociales, sanitaires) par exemple dans le cadre du marketing éthique. Les infographies interactives et les vidéos sont particulièrement adaptées à cette démarche, dans laquelle se sont lancées de nombreuses institutions publiques.

Un bon exemple en est le Château de Versailles, dont le récent compte sur TikTok a attiré 230 000 abonnés en six mois. L’institution y organise notamment des événements live, comme des conférences mettant en scène des spécialistes. Une façon pour le Château de maintenir son activité malgré les difficultés liées à la situation sanitaire, mais aussi de toucher un public jeune (les 15-35 ans) qui fréquente peu les musées.

Des contenus à but caritatif

Enfin, depuis quelques années, on assiste à l’émergence d’une nouvelle tendance : le fait de créer du contenu impactant pour les réseaux dans le but de soutenir une cause, et d’encourager les internautes à donner du temps ou de l’argent au profit de celle-ci. Une initiative qui renvoie à une forme de marketing social.

Récemment, c’est le « Z Event » sur Twitch qui a attiré l’attention en levant 10 millions d’euros au profit d’Action contre la faim. Les années précédentes, l’événement (qui réunit des personnalités issues du monde du streaming) avait permis de réunir des fonds pour Amnesty International, l’Institut Pasteur ou Médecins Sans Frontières (plus de détails dans cet article).

Comment créer du contenu interactif pour les réseaux sociaux (et en tirer parti) ?

Maintenant que vous en savez plus au sujet de l’interactivité sur les médias sociaux, nous vous proposons de découvrir comment créer des contenus susceptibles de favoriser les interactions avec les internautes. Pour cela, il est nécessaire de suivre plusieurs étapes.

  1. Définir votre audience cible, afin de créer du contenu interactif pour les réseaux sociaux susceptible de la toucher. Cela suppose, en amont, de connaître votre audience grâce à une approche insights consommateurs.
  2. Identifier les plateformes sociales pertinentes en fonction de vos cibles et des contenus que vous souhaitez créer. Par exemple, on se focalisera volontiers sur TikTok pour toucher un public jeune et pour lancer des défis (via des jeux-concours).
  3. Diversifier les contenus suivant les plateformes utilisées. Chaque réseau social propose des formats de contenu et des fonctionnalités propres, qu’il faut prendre en compte pour générer de l’interactivité. Ainsi, Twitter est plutôt adapté aux jeux-concours et aux infographies interactives, Instagram et LinkedIn facilitent la création de sondages et de quiz, etc.
  4. Mettre l’accent sur la créativité. À mesure que les médias interactifs se développent, il devient de plus en plus difficile de se différencier. Une bonne façon d’y parvenir consiste à se montrer créatif pour sublimer les formats classiques. Certaines marques se sont spécialisées (si l’on peut dire) dans la recherche de créativité, comme Zoom avec son concours d’arrière-plans virtuels ou la chaîne américaine de fast food Wendy’s qui s’est fait une habitude de « rôtir » (chez nous, on dirait « clasher ») les utilisateurs et les marques sur Twitter.
  5. Placer des CTA ou des liens dans les contenus. Les médias interactifs à dimension commerciale ont pour but de renvoyer les internautes vers les produits de la marque. C’est le rôle des boutons call-to-action et des liens (vers des sites externes) à placer opportunément dans vos publications.
  6. Planifier vos contenus. Toute stratégie social media efficiente nécessite de s’organiser à l’avance pour savoir quoi poster, pour qui, et quand. Ce qui suppose de mettre en place un calendrier de publication en bonne et due forme, par exemple via une plateforme d’engagement.
     

Conclusion

Créer du contenu interactif pour les réseaux sociaux est incontestablement une manière efficace de vous différencier de la concurrence, d’attirer l’attention des (très) nombreux utilisateurs, et d’atteindre vos objectifs – vendre des produits ou des services, informer ou éduquer, défendre une cause sociale. L’évolution des plateformes sociales va d’ailleurs dans le sens de plus d’interactivité, non seulement à travers des fonctionnalités qui visent à faciliter les interactions (entre les marques et les utilisateurs, entre les utilisateurs eux-mêmes), mais aussi en devenant elle-même toujours plus interactives (à l’image de Twitch). Suivre les tendances social media, s’adapter à ces évolutions, et trouver les bons outils pour créer des contenus pertinents, est donc plus important que jamais.

Découvrez les solutions proposées par Meltwater pour créer des contenus impactants et devenir un acteur clé sur les réseaux sociaux. Contactez-nous pour en savoir plus !

Loading...