Instagram Challenge : boostez vos réseaux sociaux

Un escalier jaune sur fond bleu, sectionné au milieu
Un escalier jaune sur fond bleu, sectionné au milieu

Les Instagram challenges sur les réseaux sociaux ça vous dit quelque chose ? Mais si vous savez on en voit naître de plus en plus sur Instagram et sur tous les réseaux sociaux… On parle alors de challenge youtube, Instagram challenge ou encore Facebook challenge. Et ils n’ont pas toujours bonne presse et sont même parfois dangereux pour ceux qui les reproduisent, notamment les plus jeunes. Accrochez vos ceintures car c’est parti pour faire la lumière sur ce phénomène dans cet article !

Nous avons cherché notamment à comprendre : que se passe-t-il réellement lorsqu’un challenge sur TikTok, Twitter ou Instagram explose ? Pourquoi répondons-nous avec autant d’enthousiasme à certains concepts, mais pas à d’autres ? Et pourquoi tant de défis semblent-ils contourner les limites du comportement rationnel ?

Nous avons rassemblé les idées de spécialistes du marketing, d’universitaires et de journalistes pour identifier sept principes qui permettent de définir le succès des challenges sur les réseaux sociaux, afin que vous puissiez les intégrer dans votre stratégie de gestion des médias sociaux.

Table des matières

Qu’est-ce qu’un challenge sur les réseaux sociaux ?

Les challenges sur les réseaux sociaux ont pris beaucoup d’ampleur au cours des dernières années, notamment depuis l'épidémie de coronavirus. Avec les mesures de restriction et de distanciation physique et sociale mises en place, de nombreuses personnes ont cherché des méthodes en ligne pour se connecter aux autres, et ces challenges sont devenus un moyen de le faire. 

Prenez par exemple le challenge Tiktok qui a déferlé sur internet en juillet de cette année. Le #flashlightchallenge, qui a enregistré 536.1M vues au cours du mois, ont vu les internautes recréer l'atmosphère d'un concert avec des flashs de téléphones en performant leurs musiques préférées.

Les journalistes ont d’abord exploré comment le défi remontait à l’aube des médias sociaux, des smartphones et du selfie. Puis la couverture médiatique a évolué pour inclure une suggestion controversée selon laquelle le « 10 Year Challenge » aurait en fait été conçu par Facebook, en sommes un Facebook challenge dans le but d’affiner sa technologie de reconnaissance faciale (ce que Facebook a démenti).

Qu’il s’agisse de créer du contenu divertissant ou d’aider les gens dans le besoin, un certain nombre de réseaux sociaux ont été inondés de défis en ligne qui ont rendu le confinement mondial un peu plus supportable. Les défis lancés sur les réseaux sont depuis devenus une méthode de marketing incontournable pour générer du contenu, susciter l’intérêt des utilisateurs et augmenter le nombre de followers.

Exemples de challenges sur les réseaux sociaux

Voici quelques-uns des challenges les plus populaires qui ont fait l’objet d’une tendance sur les réseaux ces dernières années:

  1. #TortillaChallenge
  2. #Couplechallenge
  3. #InfinityChallenge
  4. #Celinedion
  5. #MeAt20
  6. #Passthephone
  7. #VogueChallenge
  8. #SingwithMe
  9. #DonTgoYet
  10. #Towelchallenge

Les marques doivent-elles participer à des challenges sur les réseaux sociaux ?

Les challenges tendance sur les réseaux sociaux sont un moyen intéressant pour les marques de s’engager auprès de leur public et de développer leur communauté en ligne. 

N’oubliez pas que l’engagement en ligne ne se limite pas aux commentaires et aux retweets. Il s’agit également de construire des relations avec votre public qui soient durables et qui aient le potentiel de créer des ambassadeurs de votre marque. C’est pour cette raison que les défis, comme le #MAOMAMchallenge ou le #powerAwesome, connaissent un tel succès. Grâce à la participation de certains influenceurs à ces défis, les marques peuvent considérablement accroître leur engagement sur les réseaux sociaux.

Pour les marques qui séduisent particulièrement la génération Z, la participation à des Instagram challenges en ligne en vaudra la peine. Cette génération a grandi avec internet et sait comment créer des tendances qui deviennent virales sur les réseaux sociaux. En tant que marque, utilisez cela à votre avantage en faisant du « trend jacking » pour gagner de nouveaux followers et des clients potentiels.

4 principes pour réussir les challenges sur les réseaux sociaux

1. Les challenges réussis s’accommodent normalement d’un changement progressif

Un exemple intéressant concerne le défi « Billie Eilish », qui a commencé en août 2022. L’objectif de ce challenge est très simple, les internautes se filmaient en train de changer de tenue à un moment précis de la chanson « Billie Eilish » de l’artiste Armani White. Le défi a rapidement pris de l’ampleur et des millions de personnes se sont prêtées au jeu.

Chaque participant a pu ajouter une touche personnelle et innovante en changeant de tenue lors d’un passage de la chanson. Le concept était cohérent, mais ouvert à une personnalisation progressive, ce qui est l’une des caractéristiques structurelles les plus importantes pour qu’un challenge sur les réseaux sociaux devienne tendance. Il n’est pas étonnant que ce défi ait, à ce jour, acquis 1.7M videos sur TikTok.

2. La participation des célébrités stimule l’adoption

Depuis quelques semaines, le challenge Teenage Dirtbag fait l’objet de millions de mentions sur Tiktok. L’objectif de ce dernier est de se filmer avec la musique ‘Teenage Dirtbag” de Wheatus et de faire apparaître une photo de vous datant de votre adolescence.

Paris Hilton, Joe Jonas, Demi Lovato… et bien d’autres. Les stars se sont rapidement emparées du challenge pour créer un lien plus intime avec leurs fans à travers des photos farfelues comme celles d'Avril Lavigne qui ensuite a fait le buzz sur la toile.


Il est important de savoir que les stars peuvent également lancer des challenges afin de mettre en avant l'un de leurs projets. C'est ce qui s'est produit en juillet 2021, lorsque la chanteuse Camilla Caballo a lancé un défi danse sur sa nouvelle chanson #Don'tGoYet. En un rien de temps, le défi devient viral et atteint des statistiques astronomiques. Au bout de 1 an, la vidéo originale de la chanteuse américaine enregistre 2,9 millions de likes, 15.1k de commentaires et 10k de partages sur TikTok.

3. Personne ne veut participer à un challenge en retard

Des chercheurs en sciences sociales de l’université du Kent ont exploré le phénomène des challenges sur les réseaux sociaux dans un article de 2017 intitulé Prestige, Performance and Social Pressure in Viral Challenge Memes, qui comprenait une enquête sur les opinions des participants à ces défis. L’une des propositions les plus intrigantes de l’article est qu’une fois qu’un mème de challenge viral (VCM) a atteint sa vitesse de croisière, sa popularité implique que les candidats ont de plus en plus l’impression qu’ils pourraient en fait perdre de leur crédibilité sociale en participant.

Prenez par exemple le tristement célèbre défi Instagram « Kiki Challenge ». Il a fait l’objet de 6,2 millions de mentions de hashtag du 1er juin au 31 août 2018, soit une moyenne d’environ 2 millions de mentions par mois. Également connu sous le nom de « In My Feelings Challenge », Kiki consistait à sauter d’un véhicule en mouvement et à danser sur la route sur l’air de « In My Feelings » de Drake. Tout a commencé lorsque l’humoriste américain Shiggy a posté une vidéo Instagram (qui n’impliquait pas réellement une voiture, cela n’est devenu une caractéristique du défi qu’après que son ami, Odell Beckham Jr, ait dansé devant un véhicule). Avec la participation des célébrités et la possibilité d’ajouter des changements progressifs assez bien intégrés au format, ce défi Instagram était destiné à dépasser le Harlem Shake de 2013 (5,5 millions de mentions en février/mars 2013). En octobre 2018, cependant, les mentions de « Kiki » étaient encore toutes à 500 000 et en baisse.

La règle est simple : lorsqu’un défi atteint son pic de popularité, nous commençons à considérer que la participation à ce défi revient à suivre la foule, le contraire de ce qui est cool. Ainsi, la vague se brise, et le défi n’est plus aussi populaire pour enfin perdre de sa force.

4. Les groupes sociaux sont stimulés par les comportements à risque

On le sait beaucoup de défis sont également pointés du doigt car ils peuvent malheureusement bien souvent conduire à des dérives. Beaucoup de défis sur les médias sociaux impliquent par exemple des dégustations qui peuvent être dangereuses. C’était notamment le cas du « OneChipChallenge », lancé par Paqui, une entreprise spécialisée dans des chips épicées. Le but de ce challenge étant de se filmer en train de manger une chips extrêmement épicée.

Si la création d’une telle vidéo peut sembler amusante, le risque que présentait ce défi était loin d’être anodin. Puisque ces chips sont fabriquées à partir de capsaïcine, une substance chimique qui procure une sensation de chaleur. La capsaïcine peut provoquer des nausées, des vomissements et des diarrhées, le défi peut devenir dangereux pour les participants (source).


Au-delà des dommages pouvant être causés par des défis gustatifs, de nombreux challenges impliquent également des cascades qui peuvent causer d'importants dommages physiques. Mais alors pourquoi ce risque est-il attirant ? Et pourquoi se propage-t-il si facilement sur les réseaux sociaux ? 

Le magazine Wired a examiné pourquoi dans un article de 2018 qui cite Damon Centola, professeur associé de communication à l’université de Pennsylvanie et auteur de How Behaviour Spreads.

« L’adoption de comportements dangereux est généralement déclenchée par une excitation émotionnelle, qui est amplifiée dans les foules », explique-t-il. Sur les réseaux sociaux, les commentaires de masse, les « likes » et les partages déclenchent facilement cet état d’excitation collective, encourageant la participation afin de rejoindre la tendance ou de devenir viral. Ainsi, si un défi comporte juste assez de risques pour susciter l’excitation émotionnelle et la participation, mais pas assez de danger pour le rendre invraisemblable, il est susceptible de faire appel à notre instinct de groupe, qui est d’être excité par le danger.

Ce n’est donc pas par hasard que les plus grands défis lancés ces derniers temps sur les réseaux mettent à l’épreuve les limites de la sécurité humaine. En fait, le risque fait partie de ce qui rend un défi attrayant et populaire auprès de groupes en ligne intrinsèquement excitables.

Comment participer à un challenge sur les réseaux sociaux ?

Il existe un certain nombre de challenges organiques en ligne auxquels les marques peuvent participer, notamment sur des plateformes comme TikTok et Instagram. En utilisant un outil de surveillance des médias sociaux, vous pouvez identifier ce qui est actuellement tendance parmi votre public, puis vous concentrer sur la création d’une stratégie où vous participez également de manière organique.

Une fois que vous avez identifié un challenge auquel vous souhaitez participer, assurez-vous de savoir quelle plateforme et quelle fonctionnalité vidéo vous allez utiliser. Que vous souhaitiez filmer in-app ou utiliser un reflex pour effectuer un montage ultérieur, gardez à l’esprit le format 9:16 de la plate-forme lorsque vous créez le contenu vidéo pour le défi.

Main qui tient un smartphone noir

Lorsqu’il y a de la musique, assurez-vous d’utiliser la même chose que dans les autres vidéos du défi. Cliquez sur le hashtag du challenge pour trouver la chanson spécifique utilisée afin de l’adapter.

Certains challenges en ligne peuvent exiger l’utilisation d’un certain filtre ou d’une certaine technique de montage. TikTok et Instagram, en revanche, vous permettent d’ajouter facilement ces fonctionnalités à vos vidéos afin d’améliorer l’ensemble de la vidéo.

Une fois que votre vidéo est prête à être publiée, n’oubliez pas d’utiliser le hashtag correspondant au challenge. Vous voulez que votre vidéo puisse être découverte, alors incluez le hashtag dans la légende également. Publiez-la, faites-en la promotion et voyez à quel point votre vidéo peut devenir virale.

En conclusion

Les Instagram challenges et autres challenges lancés sur les médias sociaux ont été un excellent moyen pour les gens d’entrer en contact et d’inspirer la créativité malgré les circonstances de rester chez soi. En dépit de notre anxiété bien fondée face aux changements que nos nouveaux modes de vie digitaux ont entraînés, la plupart d’entre nous savourent toujours l’occasion de partager du plaisir avec leurs amis et leur famille. Et c’est probablement une bonne chose.

Pour savoir comment rester à l’affût des mèmes les plus courants, des conversations en ligne les plus populaires et des opportunités de marque, remplissez le formulaire ci-dessous et discutez avec l’équipe de Meltwater de notre gamme d’outils de social listening des médias sociaux.

Loading...