Pour se développer avec succès, une entreprise doit répondre à certains critères : bien connaître son marché et ses dynamiques, se distinguer de la concurrence, tirer profit des innovations et avancées technologiques. L’accès à l’information est donc d’une importance capitale. Se tenir informé et rester ouvert sur l’extérieur permet de capter et anticiper les grandes tendances à venir, identifier de nouvelles opportunités et conforter le processus de décision interne.

Au cours de cet article, nous allons analyser la stratégie de veille de Plastipolis, pôle de compétitivité dans le domaine de la plasturgie, dont la mission est d’accompagner ses 400 adhérents dans leur développement, leur réalisation de projets et leurs levées de fonds. Plastipolis a fait de la veille un de leurs piliers pour accompagner et guider leurs adhérents, en fournissant à tous leurs membres un accès aux informations scientifiques, technologiques, stratégiques et économiques de leur marché. Patrick Vuillermoz, Directeur Général de Plastipolis, travailler avec Meltwater pour réaliser cette veille et partager les informations importantes aux membres concernés

1. Configurer votre veille

La première étape consiste à collecter toutes les informations, internes et externes à votre entreprise, qui sont pertinentes pour vous. Pour cela vous devrez vous poser plusieurs questions.

Quel type de veille souhaitez-vous mettre en place ?
Il peut s’agir d’une veille purement technologique, d’une veille concurrentielle ou encore d’une veille réglementaire. A vous de définir un besoin précis, qui guidera votre projet de veille.

Quelles sources et informations veiller ?
Selon les informations recherchées, les sources à surveiller seront différentes : presse spécialisée, presse grand public, appels d’offres, forums, réseaux sociaux…

Qui sera en charge de la veille ?
Si chaque collaborateur peut identifier des informations intéressantes à son échelle, il est primordial de définir une personne en charge du projet pour réunir et diffuser toutes ses données.

Quels outils pour faciliter votre veille ?
Veiller l’intégralité des informations concernant un marché peut très vite relever du surhumain, c’est pourquoi il est important de s’équiper d’un bon outil de veille pour vous aider dans votre mission. Parmi les critères à prendre en compte, pensez à choisir un outil qui assure une veille exhaustive, qui soit facile d’usage, qui permettent des ciblages précis pour assurer la pertinence de l’information remontée, et qui permette un repartage simple des connaissances.

Pour aller plus loin : 6 outils de veille efficaces pour rester en avance sur votre marché

En pratique :

Les membres de Plastipolis sont divisés autour de plusieurs thématiques et sont positionnés sur un marché international. Il leur fallait donc réunir des informations en continu, venant du monde entier sur des secteurs très précis. Patrick Vuillermoz et son consultant Meltwater ont défini différentes thématiques de veille, afin de répondre aux besoins des multiples adhérents de Plastipolis. Les recherches ont ensuite été mises en place sur la presse en ligne internationale, afin d’analyser le marché dans sa globalité et en extraire uniquement les informations pertinentes.

« Pour alimenter et faire vivre notre réseau, il faut leur apporter de l’information. C’est notre carburant. Une innovation ou une tendance peut émerger de n’importe où, n’importe quand. Cet outil de business intelligence nous permet de les détecter dès les moindres signaux faibles. Etre le premier à réagir à une tendance ou à exploiter une nouveauté technologique permet de gagner en compétitivité face à la concurrence et de charmer de nouveaux investisseurs ! » – Patrick Vuillermoz, Directeur Général de Plastipolis

2. Analyser les informations collectées

Pour faciliter la prise de décision, l’information collectée par la veille doit être traitée, analysée et synthétisée. Cette analyse se fait généralement sous la forme de tableaux de bords dynamiques, réalisés sur une période étendue. Ces tableaux d’analyse permettent de prendre du recul, et d’observer son marché dans son contexte global : tendances, chiffres clés, acteurs principaux… L’enjeu est d’orienter vos analyses en fonction de vos objectifs.

Exemple de tableau de bord

En pratique :

Plastipolis se sert des tableaux de bord de Meltwater pour identifier les tendances émergentes sur certaines thématiques importantes pour leurs membres. Ils identifient également les informations clés parmi la masse de retombées, afin de faciliter la rediffusion de l’information.

« Les entreprises sont noyées sous l’information. Pour contrer cet effet, nous leur proposons une sélection d’actualités internationales très pertinentes pour eux, en privilégiant la qualité à la quantité. La business intelligence nous fait prendre du recul sur le marché de la plasturgie, et nous permet de l’analyser dans son ensemble. C’est en prenant compte du contexte que nous pouvons déduire de nouvelles opportunités pour nos membres. » – Patrick Vuillermoz, Directeur Général de Plastipolis

3. Diffuser l’information pour susciter la prise de décision

La veille ne sert à rien si elle n’est pas partagée avec les collaborateurs clés de l’entreprise, qui sauront agir en conséquences. Pour ne pas arroser d’informations inutiles tous vos collègues, pensez à bien cibler selon le département de chacun. Il n’est pas nécessaire d’envoyer votre veille technologique à vos collaborateurs des ressources humaines par exemple. Faites-vous des listes de destinataire pour chaque type de news.

Définissez ensuite la façon dont vous diffuserez l’information. Plusieurs possibilités :

  • Alertes mails : lorsqu’une information nécessitant une réaction urgente vient d’être repérée, vous pouvez l’envoyer directement aux intéressés par e-mails, sous forme d’alertes.
  • Newsletters internes : quotidiennes, hebdomadaires ou mensuelles, ces newsletters régulières doivent relayer les informations importantes captées par votre mail et ciblées selon vos différents collaborateurs
  • Fil d’informations : affiché sur votre intranet, ce fil d’informations peut faire défiler toutes les informations sur votre marché à ne pas manquer, en redirigeant vers les articles d’origine, pour ceux qui veulent en savoir plus.

Pour aller plus loin : La newsletter, outil incontournable pour booster votre communication interne

En pratique :

Plastipolis envoie des alertes aux entreprises dès qu’un point de vigilance est détecté. Des newsletters sont également mises en place, segmentées par groupes d’intérêts. Celles-ci, très bien reçues par leur public, sont précises et s’adressent à des entreprises selon leurs thématiques d’intérêts. Plastipolis affiche aussi un fil d’actualité sur son site diffusant des nouvelles plus générales sur le secteur de la plasturgie.

Fil d'actu Plastipolis
Le fil d’actualités sur le site de Plastipolis

« Notre objectif final n’est pas seulement d’informer nos membres, mais de les faire réagir ! Nous voulons pousser les gens à penser via ce relai d’actualités, et alimenter les réflexions de nos adhérents. Ces informations sont la base de futures actions concrètes : développement de stratégie, utilisation de nouvelles technologies, nouveau positionnement, etc. Pour alimenter et faire vivre notre réseau, il faut leur apporter de l’information. C’est notre carburant. Être informé est une bonne chose, mais ce n’est qu’un début. Nous souhaitons que cette veille pousse à la réflexion nos adhérents et leur permette d’avancer leurs projets, un véritable outil d’intelligence économique en soit ! » – Patrick Vuillermoz, Directeur Général de Plastipolis

Pour aller plus loin :

Vous pouvez retrouver l’étude de cas de Plastipolis dans son intégralité, et celle de Nouveal e-santé, qui se sert de la veille stratégique et concurrentielle pour rester compétitif.

Vous souhaitez savoir comment Meltwater peut vous aider dans votre projet de veille et de diffusion de l’information ? Retrouvez toutes les informations sur notre plateforme de media intelligence. Vous pouvez même demander une démo pour voir la plateforme en direct !