Chaque département s’efforce d’être davantage axé sur les données, en utilisant les informations tirées de chiffres concrets pour accroître leur efficacité. Qu’est-ce qui distingue les RP et les communications ? Vous disposez déjà des outils de suivi et d’information des médias pour y parvenir.

Alors, comment utilisez-vous ces outils pour rehausser votre rôle en tant que moteur stratégique de l’entreprise ? Ici, nous examinons l’état d’esprit que vous devrez adopter pour que la direction remarque vos efforts.


La plupart des responsables communication et relations publiques n’interagissent avec la direction qu’en cas de crise. Lorsqu’une crise éclate sur Twitter, ou en cas de défaillance d’un produit ou d’un service, c’est là qu’on vous appelle dans la salle du conseil.

En fait, une grande partie du travail de communication – comme les relations avec les médias, les campagnes influenceurs – n’obtient pas beaucoup de visibilité auprès de la direction de l’entreprise.

Bien sûr, les cadres peuvent interagir avec les relations publiques ou les apprécier lorsqu’elles se traduisent par un gros titre ou une mention d’entreprise. Cependant, la communication n’est généralement pas considérée comme une force qui emmène l’entreprise à un niveau stratégique supérieur.

Pourtant, les départements RP/Comms devraient avoir un siège à part entière au conseil de direction. L’astuce est d’aider vos dirigeants à voir plus clairement à quel point le rôle de la communication est vital.

Comment accomplir ce changement d’état d’esprit ? Il vous suffit de rendre votre département aussi indispensable que possible aux autres départements et à l’entreprise dans son ensemble.

Les responsables communications et relations publiques peuvent le faire grâce à l’utilisation stratégique des données, en changeant la conversation autour de ces données avec la direction.

Partagez vos données – et vos idées – avec d’autres départements

Les professionnels des relations publiques utilisent en permanence des outils de veille médiatique pour suivre l’évolution de leur marque.

La surveillance des médias permet de découvrir des données sur l’entreprise, les concurrents et l’industrie qui peuvent être transformées en idées clés qui orienteront les décisions de l’entreprise.

Personne n’est plus apte et prêt à comprendre le marché que les professionnels des relations publiques. Ils sont non seulement au courant de ce qui se passe, mais aussi de la façon dont les médias, les experts et les clients perçoivent l’entreprise et ce qu’ils en attendent.

Souvent, les équipes de relations publiques et de communication tombent dans le piège de rapporter les mêmes chiffres et les mêmes informations aux mêmes personnes, sans réelle innovation. Au lieu d’utiliser les données pour découvrir des opportunités et des idées, ils ne font que compter combien de fois la marque est mentionnée.

Cependant, avec des outils qui combinent la veille et l’analyse – et des analystes qui peuvent synthétiser cette information en modèles et tendances – ils pourraient offrir des renseignements concurrentiels ainsi qu’un aperçu des tendances émergentes du marché avant tout le monde.

Concentrez-vous à faire de votre équipe de communication une ressource précieuse pour autant de départements que possible. Cela vous aidera à démontrer concrètement votre valeur.

En s’appuyant sur les connaissances tirées des données, présentées différemment pour d’autres départements, les relations publiques deviennent une ressource précieuse au sein de l’entreprise. Par exemple en vous  renseignant sur ce que font les autres entreprises en termes de marketing et de positionnement, vous pouvez armer les équipes de ventes avec des informations sur ce que font vos concurrents et ce qu’en disent leurs clients.

Echangez avec la direction pour aligner vos objectifs aux leurs

En plus d’utiliser les données de votre veille médiatique pour informer les autres départements, la Communication devrait également chercher des moyens de cultiver une relation avec les dirigeants pour mieux comprendre leurs besoins et cibler les types de données qui leur seront les plus utiles.

Par exemple, la direction peut réfléchir loin dans le temps et chercher de l’information pour les aider à prendre des décisions stratégiques sur le long terme. Ils ont peut-être besoin de savoir pourquoi un message a fonctionné alors qu’un autre ne l’a pas fait. Les RP doivent être au courant de ces signaux et doivent être prêtes à fournir des informations pertinentes. Trop souvent, ils ne sont pas au courant.

En cultivant une véritable relation de collaboration basée sur des données utiles qui aident les dirigeants à façonner et à poursuivre les objectifs de l’entreprise, vous pouvez vous assurer que les communications ne sont pas laissées de côté.

N’ayez pas peur de demander à la direction de quels renseignements ils ont le plus besoin.

Est-ce qu’ils veulent des informations sur ce que font les concurrents pour qu’ils puissent élaborer des stratégies concurrentielles ? Veulent-ils voir les dernières prévisions des experts dans l’espace ? Peut-être veulent-ils mieux comprendre ce qu’un public spécialisé pense d’un produit ou d’un service ?

Si vous pouvez offrir ces services aux dirigeants de l’entreprise sur une base continue, cela les aidera à réaliser à quel point vos compétences et vos services sont essentiels.

Partager des données qui éclairent et guident véritablement les décisions de l’entreprise

Une fois que vous avez une bonne perception des types d’information qui préoccupent les dirigeants de votre entreprise, vous devez déterminer comment vos données peuvent aider à combler les lacunes dans leur processus décisionnel.

Cela vous permettra d’aller au-delà du simple rapport de performance de votre département, présentant vos mentions, leur portée, etc.

Essayez de trouver quelque chose qui explique ce chiffre et dit à vos supérieurs non seulement si vous faites du bon travail, mais aussi ce que vous pouvez faire pour améliorer votre rendement et accroître votre efficacité.

Quel que soit le service de veille médiatique que vous utilisez, l’étape importante consiste d’abord à recueillir les données pertinentes aux objectifs de l’entreprise, puis à explorer des façons d’utiliser ces données pour aider les autres services ainsi que les cadres supérieurs de l’entreprise à atteindre ces objectifs.

Pour un aperçu complet des rapports de relations publiques – et de l’alignement des objectifs de communication avec l’ensemble de l’entreprise ….