Il est parfois dur d’arriver à se positionner sur son marché, et nous aimerions avoir accès à des données comme le taux d’engagement ou la croissance de ses concurrents. A quelle fréquence les autres écoles publient-elles ? Quel est le taux d’engagement moyen de mon marché ?

Heureusement pour vous, nous avons analysé les habitudes de community management de différentes écoles, pour en déduire des tendances et bonnes pratiques, que nous avons réunies dans l’infographie au bas de l’article. Cette infographie fait suite à notre étude sur l’e-réputation des écoles de commerce et regroupements universitaires français, dans la presse et sur les médias sociaux publiée en janvier 2018.

Prenez donc cette infographie comme un index, qui vous permettra de positionner votre performance sur les réseaux sociaux par rapport à la moyenne de votre secteur.

Méthodologie :

Nous avons analysé les comptes Facebook, Instagram et Twitter de 13 écoles de commerce (Audencia, EDHEC, emlyon, ESCP Europe, ESSEC, Grenoble EM, HEC Paris, IESEG, INSEAD, KEDGE, Neoma, SKEMA et Toulouse BS) du 1er Novembre 2017 au 31 Janvier 2018.

L’éducation supérieure et les réseaux sociaux

Les écoles en pleine croissance sur les réseaux sociaux

Dans notre étude sur l’influence médiatique des écoles de commerce, nous mettions en avant l’augmentation impressionnante de la visibilité des écoles dans la presse (avec une progression moyenne de 15%).

Cette affirmation est aussi vraie sur les réseaux sociaux, où les écoles ont vu leur audience augmenter sur Facebook (+0,98%), Twitter (+4,32%) et Instagram (+5,09%) !

Facebook : réseau grand public par excellence

On ne vous apprend rien si l’on vous dit que Facebook est le premier réseau social au monde. Cela se ressent aussi pour le secteur de l’éducation : c’est sur Facebook que les écoles ont la plus grande audience (49 500 fans en moyenne).

En publiant entre 3 et 4 fois par semaine, elles y sont plus actives que sur Instagram. Le contenu y est d’ailleurs varié, en alternant fréquemment entre photos, vidéos ou articles. La diversité des profils qui suivent les écoles sur Facebook (étudiants, Alumni, futurs étudiants, professeurs, etc.) permet aux écoles de publier de nombreux contenus différents. De la place de l’école dans les classements académiques à l’annonce de nouveaux programmes en passant par des clins d’oeil aux étudiants trop occupés à réviser pour aller sur Facebook, chaque publication trouve son public.

Instagram : réseau privilégié des étudiants

L’adoption d’Instagram par les acteurs de l’enseignement supérieur a été plus tardive, en comparaison à d’autres réseaux sociaux comme Facebook et Twitter. C’est d’ailleurs le réseau où les écoles ont leur plus petite audience (5400 abonnés en moyenne). Toutefois, ces audiences affichent la croissance la plus élevée, augmentant de 5% chaque mois !

Les écoles sont en train de mesurer pleinement le potentiel d’Instagram et commencent à s’appuyer de plus en plus sur ce réseau pour communiquer sur la vie étudiante sur leur campus. A juste titre, puisque les audiences Instagram des écoles sont principalement composées d’étudiants et de futurs étudiants.

Cela se retrouve d’ailleurs dans les publications qui génèrent le plus d’interactions. Sur Instagram, on ne met pas en avant ses nouveaux programmes ou ses futures conférences. Ce réseau est surtout efficace pour mettre en avant les moments de vie des étudiants (voyage à l’étranger, associations étudiantes, cérémonies de remises des diplômes, campus sous la neige). C’est même en repartageant directement des photos prises par les étudiants que les écoles parviennent à générer le plus d’interactions.

Pour vous inspirer, retrouvez toutes les bonnes pratiques observées sur les comptes Instagram des universités américaines. Ou téléchargez l’intégralité de notre étude sur l’influence médiatique des écoles de commerce et des regroupements universitaires !

Infographie : Community management et éducation supérieure

 

Comment analysez la stratégie sociale de vos concurrents ?

Cette infographie a été réalisée grâce à nos outils de veille et de social listening. Vous aussi pouvez vous benchmarker avec vos concurrents et analyser leurs contenus les plus engageants avec nos outils.

Demandez une démo de nos solutions !