CARE

Comment encourager la médiatisation des crises humanitaires ?

care

CARE est une organisation humanitaire mondiale qui fournit des secours en cas de catastrophe dans les zones en crise, tout en apportant des solutions à long terme à la pauvreté dans le monde. CARE travaille dans plus de 90 pays, touchant plus de 50 millions de personnes grâce à plus de 950 programmes de développement et d'aide humanitaire visant à lutter contre la pauvreté.

Meltwater permet à CARE de :

Surveiller la couverture médiatique des crises humanitaires au cours d'une année

Analyser plus de 2,4 millions d'articles en ligne en anglais, allemand, français, arabe et espagnol

Évaluer et répertorier les crises les plus et les moins mentionnées en 2019

LE DÉFI

Attirer davantage l'attention des médias mondiaux sur les crises humanitaires passées sous silence 

L'association travaille dans le monde entier pour sauver des vies, vaincre la pauvreté et instaurer la justice sociale. Meltwater soutient CARE dans :

- L'identification des crises mondiales, de leur exposition et impact médiatique.

- L'utilisation des outils d'analyse médias de Meltwater pour compiler son rapport annuel sur les 10 crises humanitaires les moins médiatisées de 2019 "Suffering in Silence" 

Savez-vous ce qui menace la population de Madagascar ? 

Si votre réponse est non, vous n'êtes malheureusement pas le seul. 

En 2019, il y a eu environ 40 catastrophes humanitaires dans le monde, classées comme des crises, qui ont touché plus d'un million de personnes chacune. Malheureusement, le monde n'a pas entendu parler de beaucoup d'entre elles. 

En tant que consultante médias chez CARE, Ninja Taprogge a pour mission de changer cela en informant les journalistes et le public sur le travail de CARE, et de solliciter leur soutien. Elle organise des voyages de presse dans le cadre des projets de CARE au Moyen-Orient, en Afrique et dans les Balkans, rédige des communiqués sur les développements actuels de l'aide humanitaire et développe des formats en équipe pour susciter l'intérêt : études, événements ou contenus numériques. 

care

"Avec ce rapport, CARE veut contribuer à une discussion entre les politiciens, les journalistes, la communauté humanitaire et le grand public. Ensemble, nous devrions viser à sensibiliser les personnes dans le besoin, à rendre l'acheminement de l'aide plus efficace et à mieux nous préparer aux crises et aux catastrophes."

Ninja Taprogge, CARE

LA SOLUTION

Un partenariat avec le leader de l'analyse média pour créer un rapport annuel 

Afin de déterminer combien et quelles crises humanitaires se sont produites en 2019, diverses sources ont été analysées, dont les portails de données humanitaires Reliefweb et ACAPS mais aussi les collectes de données par CARE. 

Comme les années précédentes, l'équipe CARE a décidé de ne faire analyser par Meltwater que les crises humanitaires qui ont touché plus d'un million de personnes. Cela a donné lieu à une liste de 40 crises pour 2019, incluant la Syrie, le Venezuela et la République Démocratique du Congo. Les dix premiers pays du rapport sont les dix pays pour lesquels Meltwater a pu mesurer la plus basse couverture médiatique. 

"Suffering In Silence" est diffusé simultanément aux États-Unis, au Canada, en Allemagne, en Autriche et dans d'autres pays européens. Sous le hashtag #sufferinginsilence, CARE appelle également à partager l'étude sur les médias sociaux - plus les gens montrent leur solidarité via Twitter, Instagram etc, plus nous pouvons créer de l'attention. 

EN BREF

Regarder vers l'avenir avec CARE 

Quelle est votre vision des futures études de CAREet comment évaluez-vous l'évolution en termes de contenu ?  

Avec ce rapport, CARE veut contribuer à une discussion entre les politiciens, les journalistes, la communauté humanitaire et le grand public. Ensemble, nous devrions viser à sensibiliser les personnes dans le besoin, à rendre l'acheminement de l'aide plus efficace et à mieux nous préparer aux crises et aux catastrophes. 

Le rapport a connu un développement continu au cours des dernières années. Cette année, par exemple, nous avons également analysé pour la première fois lesmédias arabophones et hispanophones. Nous espérons pouvoir développer encore davantage ce rapport à l'avenir. 

Notre objectif est de susciter l'intérêt des jeunes en particulier, dont desmilliers travaillent aujourd'hui dans le monde entier pour améliorer la protection du climat, pour les questions humanitaires. Ensemble, nous pouvons faire plus. 

— Ninja Taprogge, CARE