Utiliser l’Earned, Owned, Shared et Paid media pour vos RP

rp media
rp media

Si vous êtes à la recherche de moyens efficaces pour faire connaître votre entreprise, vous avez probablement croisé les termes suivants : earned media, owned media, shared media et paid media. Vous l’ignorez peut être, mais vous utilisez déjà sûrement au moins un de ces canaux.

Vous trouverez dans cet article :

  • La définition du earned, owned, shared et paid media
  • Des conseils pour exploiter au mieux chacune de ses méthodes séparément
  • Des astuces RP pour combiner ces quatre techniques afin de générer du lead

Earned media : la visibilité que l’on obtient par la communauté

« Une recommandation fiable est le Saint Graal de la publicité » – Mark Zuckerberg, Facebook.

L’earned media désigne la publicité gagnée par le bouche à oreille, les avis en ligne, les blogueurs, la presse et les influenceurs. C’est l’appui d’une tierce personne à votre marque.

Owned media : la visibilité que l’on créé soi-même

L’owned media est le contenu que vous créez et qui vous appartient. Cela correspond à vos comptes sociaux, vos articles de blogs, livres blancs, vidéos, podcasts, études de cas, e-books et votre site.

Shared media : la visibilité que l’on a sur les réseaux sociaux

Le shared media, aussi connu sous le nom de social media, est devenu l’un des canaux les plus populaires et rentables. On l’utilise via les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, LinkedIn, Instagram, etc.).

Paid media : la visibilité que l’on achète

Celui-ci est simple à comprendre, il correspond à la visibilité que l’on achète.

La notion de paid media a bien évolué durant ces dernières années. D’abord associé au print, à la télévision et la radio, ce canal s’est digitalisé. Il existe aujourd’hui des moyens de diffusion comme le native advertising, les campagnes social media, Google Adwords ou le retargeting.

4 médias pour 4 utilisations distinctes

1. Earned Media

Il est un des plus délicats à maîtriser, et aussi celui que l’on contrôle le moins. Il ne suffit pas de demander à quelqu’un de recommander un produit ou service. Ce n’est pas un hasard si son nom signifie littéralement le média qui se mérite.

Comment susciter cet effet sans paraître désespéré ?

Il faut être amical pour avoir des amis.

Si vous voulez être remarqué par les blogueurs, commencez par contacter ceux dont vous admirez le travail, dont vous lisez les newsletters, et qui vous inspirent. Contactez les via les réseaux sociaux et réagissez de façon constructive sur leurs articles.

Faites-vous également apprécier en répondant à chaque sollicitation sur les médias sociaux, laissez des notations positives sur LinkedIn à vos collaborateurs et prestataires, et mettez en avant des leaders d’opinions sur les réseaux sociaux.

2. Owned Media

L’owned media est le paradis des RP. Vous avez un contrôle total sur la création et l’utilisation de vos contenus. Attention toutefois, il y a des astuces à connaître.

« Pensez comme un éditeur, pas comme un marketeur » – David Meerman Scott

Voici quelques astuces pour vous assurer que votre owned media va dans la bonne direction :

  • Définissez l’objectif de chaque nouveau contenu. Est-ce pour identifier de nouveaux leads ? Fidéliser votre clientèle ? Accroître votre notoriété de marque ?
  • Intégrez des éléments visuels : vidéos, images, GIFs, infographies…
  • Analysez l’impact de chaque contenu produit, afin d’évaluer l’intérêt pour le sujet sur lequel vous vous êtes exprimés. Est-ce un sujet qui mérite qu’un nouveau billet soit rédigé ?

3. Shared Media

Avec un nouvel usage qui se développe sur les réseaux sociaux presque quotidiennement, il est dur de rester à jour. Il existe toutefois quelques règles simples et inchangées.

Le paid media est une méthode boudée par certaines entreprises, fautes de moyens ou de la volonté de payer pour communiquer. Il est pourtant très important. Il est un excellent intermédiaire pour atteindre de nouveaux clients qui n’ont jamais entendu parler de votre marque.

Une campagne de paid media peut par exemple toucher un prospect intéressé par votre marché, mais qui ignore votre existence. Via Facebook, ce prospect peut par exemple découvrir votre entreprise sans même avoir quitté le réseau social.

De même, payer pour que vos articles soient diffusés via du native advertising permet à votre expertise d’atteindre une audience beaucoup plus large.

Pourquoi combiner ces 4 canaux

Prenons un billet de blog comme exemple. Idéalement, ce billet attirerait vos meilleurs leads et prospects instantanément. En vérité il est peu probable qu’il soit remarqué sans un minimum d’efforts de votre part.

Il vous faudra donc promouvoir cet article sur les shared media. Et pas qu’une fois d’ailleurs ! Vous pouvez le poster durant les jours, les semaines, voire les mois qui suivent, pour qu’il ait une visibilité satisfaisante.

Si votre article a été lu et apprécié, c’est que vous avez touché un sujet intéressant. Libre à vous de le promouvoir alors via du paid media, à l’aide de campagnes Twitter ou Facebook. De cette façon, vous gagnerez en crédibilité en tant que leader d’opinion sur votre marché. Ce n’est qu’après que vous récolterez les fruits de votre earned media.