Je lisais un article vendredi au sujet d’un cas de cruauté envers les animaux. Amoureuse des animaux, il n’a pas fallu longtemps pour que je sorte ma carte bancaire pour effectuer un don, avant de passer le mot sur les médias sociaux – dans l’espoir que ma communauté en fasse autant. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler du Marketing du Coeur.

J’appartiens à la Generation Y, et mon mode de vie correspond dans les grandes lignes – & malgré moi – à celui de mes pairs. J’accorde beaucoup d’importance au commerce équitable, aux droits de l’Homme, aux droits des animaux, ainsi qu’aux questions environnementales. Et comme beaucoup d’autres de la Génération Y, je donne parfois aux associations – parce que leur cause me touche. C’est la raison pour laquelle la population jeune peut être très lucrative pour les associations – à condition de réaliser des campagnes adapter pour cibler la génération Y.

Adaptez le Wording de vos campagnes

Les « Y » aiment se sentir impliqué autant financièrement qu’émotionnellement. Changer le wording de « Donnez » à « Investir » peut changer la donne, car n’ayant pas du tout la même connotation. L’investissement donne à l’audience le sentiment de s’accaparer la cause & sous entend une relation future. C’est aussi la raison du succès du crowdfunding – qui permet aux investisseurs de prendre part au projet.

Le Contenu est la clé

Il est important de comprendre que les « Y » n’investissent pas dans l’association, mais dans sa cause. Je ne me souviens pas du nom de l’association à laquelle j’ai donné la semaine dernière. Tout ce que je sais, c’est qu’elle sauve des singes. Les associations doivent tout faire pour mettre en avant la cause défendue – et montrer ce que les investissements représentent pour cette cause. En parlant de transparence, il faut « 15 000$ pour nourrir ces singes pendant 3 mois ». Cette transparence a rendue l’association plus authentique & digne de confiance à mes yeux. Nous autres « Y » adorons ça !

L’important de l’effet de communauté

Selon « The Marketer », 76% des « Y » possède un smartphone (dans le monde). Nous sommes accros. Être laissé à l’écart d’une conversation WhatsApp ? Jamais ! Nous sommes connectés en permanence avec nos communautés digitales via tant de plateformes qu’il est difficile de résister à la tentation. Avec ça à l’esprit, les campagnes marketing devraient être d’abord créer pour un format mobile – pour atteindre une audience plus large. Depuis que les médias sociaux sont devenus la résidence secondaire (voire principale) des « Y », nous recommandons de concentrer vos efforts de Storytelling sur Facebook. Aussi, en ajoutant un #hashtag à vos campagnes, l’audience saura identifier vos actions plus facilement. Si vous utilisez un #hashtag à plusieurs reprises sur Facebook, vos amis seront interpelés, et effectuerons des recherches à ce propos.