Qu’est ce que le Dark Social ?

Ce concept obscure devrait vous faire froid dans le dos. Si l’appellation gagne a être connue, c’est aussi le plus grand cauchemar des marketeurs. Le Dark Social regroupe en effet les partages que l’on ne peut pas précisément mesurer. Il regorge pourtant de belles opportunités pour votre stratégie marketing. Comment tirer partie du Dark Social ? Comment rejoindre le côté obscure ?

« L ‘inventeur » du Dark Social – Alexis C. Madrigal – le défini comme étant le fait de partager des liens via copier/coller sur les forums, sur des applications comme Whatsapp, ou encore via email. Chart Beat et RadiumOne montrent que 68% du partage – à échelle mondiale – s’effectue via le Dark Social. Ils avancent également que les liens partagés via le Dark Social profiteraient d’un taux de clics plus élevés.

1. Utiliser des URL courtes

Utilisé sur Twitter, le raccourcissement d’URLs peut aussi permettre de déterminer de l’origine d’un lien. Par exemple, la Media Intelligence de Meltwater permet de raccourcir les URL, rendant le tracking – visuel – plus simple.

2. Veiller sur les applications mobiles

En 2014, Madrigal a découvert que l’application mobile de Facebook était responsable d’une très large part du Dark Social. Une nouvelle preuve que Facebook et son algorithme ont une grande influence sur l’ensemble du contenu web. Nous ne sommes pas experts en la matière – et quelques recherches sur Google ne seraient pas de trop – mais nous savons qu’il est important de partager un contenu mobile friendly.

3. Comparer les pics de traffic

En analysant les pics de traffic sur son site internet, on peut facilement remarquer le Dark Social. En creusant un peu plus, on pourra peut-être découvrir un pic de visiteurs issus d’un site web en particulier (car ayant partagé un lien vers votre site web).

4. Utiliser des boutons de partage

Les boutons de partage sont maintenant utilisés par une grande majorité des sites internet. Ces widgets permettent de traquer une part du dark social en indiquant le nombre de partages réalisés depuis ce bouton.

5. Utiliser une plateforme de Community Management

Une plateforme de community management vous montre où, comment, quand et combien de fois votre contenu est partagé. C’est la meilleure façon de découvrir dans quelles mesures votre stratégie de contenu est réussie – ou non. En associant une bonne plateforme de veille aux astuces énoncées plus haut dans ce billet de blog, il est possible de mettre la main sur une large part du dark social. Aussi, en veillant sur votre marque, vos produits / services, ou sur des termes précis, vous pouvez découvrir où votre contenu est partagé et ainsi élucider une large part du dark social.

N’hésitez pas à partager vos tips pour – enfin – canaliser le dark social !