veille web veille internet social media

Cet article présente des lignes de conduite que nous avions définies il y a quelques temps, remises à jour pour tous ceux qui nous lisent aujourd’hui. Libre à vous de remanier ces lignes et d’y intégrer le nom de votre entreprise pour qu’elles correspondent au mieux à l’état d’esprit de celle-ci. Tout ce que nous vous demandons en retour est de nous faire savoir si ces lignes vous ont aidé !

 

 

Ces lignes de conduite s’appliquent aux employés ou aux prestataires de (ENTREPRISE) qui contribuent aux blogs, wikis, réseaux sociaux, mondes virtuels ou autre type de média social de celle-ci. Que vous vous connectiez à son Twitter, Facebook, LinkedIn, Instagram ou autre; ou commentez ses publications en ligne, ces lignes vous sont destinées.

Bien que (ENTREPRISE) invite tous ses employés à participer à la vie de ses réseaux sociaux, nous attendons que chacun comprenne et suive ces quelques simples mais néanmoins importantes règles. Ces lignes peuvent sembler strictes et contenir quelque jargon juridique mais veuillez garder en tête que notre but est simple : vous permettre de participer à l’activité online de (ENTREPRISE) de manière respectueuse et pertinente afin de protéger notre réputation et bien sûr de respecter le cadre légal.

1. Soyez transparent sur votre travail chez (ENTREPRISE). Votre honnêteté sera remarquée au sein de notre environnement numérique. Si vous écrivez au sujet de (ENTREPRISE) ou d’un de nos concurrents, utilisez votre vrai nom, notifiez que vous travaillez pour nous et précisez votre fonction. Si vous avez un intérêt personnel pour ce sur quoi vous écrivez, soyez le premier à le dire.

2. Ne parlez jamais de votre personne ou de (ENTREPRISE) de manière erronée et trompeuse. Toutes vos affirmations doivent être vraies et claires, et toutes vos réclamations fondées.

3. Postez des commentaires sensés et respectueux. C’est-à-dire, ne spammez pas et n’émettez pas de remarques hors-sujets ou blessantes, s’il vous plaît.

4. Faites usages de sens commun et de courtoisie. Par exemple, il est préférable de demander la permission avant de publier ou de diffuser une conversation supposée rester privée ou interne à (ENTREPRISE). Assurez-vous que votre transparence ne viole pas la confidentialité, l’intimité et les règles légales vis-à-vis du discours commercial externe de (ENTREPRISE).

5. Maintenez-vous à votre zone d’expertise et soyez libres d’exprimer vos points de vues personnels sur vos activités non confidentielles chez (ENTREPRISE).

6. Restez poli et respectueux en cas de désaccord avec les opinions d’autrui. Face à une situation en ligne qui semble devenir hostile, ne soyez pas trop sur la défensive et ne quittez pas la conversation de façon abrupte. Vous pouvez contacter vos managers pour des conseils et/ou quitter poliment la conversation.

7. Si vous voulez vous exprimez au sujet de notre concurrence, soyez sûr de rester diplomate, de citer des faits avérés et d’avoir la permission appropriée.

8. Ne vous exprimez jamais sur des questions légales, sur des litiges ou sur tout autre partie dont (ENTREPRISE) pourrait être en litige avec.

9. Ne participez pas à des discussions en ligne dont le sujet pourrait être considéré comme une situation de crise. Même les commentaires anonymes peuvent permettre de remonter à votre adresse IP ou celle de (ENTREPRISE). Référez toute activité sur les réseaux sociaux concernant les sujets de crises aux Affaires Légales.

10 .Pensez toujours à vous protéger vous, votre confidentialité et les informations privées de (ENTREPRISE). Ce que vous publiez est aisément accessible et le sera pour une longue durée, donc soyez vigilant sur ce que vous postez. Google se souvient de tout.

NOTE : Les demandes de média traditionnels doivent être communiquées au Directeur des Relations Publiques.