Ce dimanche 22 mai, le jury du Festival de Cannes a révélé le palmarès complet de l’édition 2016. Le réalisateur Ken Loach repart ainsi avec la tant convoitée Palme d’Or pour son film Moi, Daniel Blake, et Xavier Dolan se voit lauréat du Grand Prix.

Mais si, à la place de George Miller et sa bande, le jury avait été composé des milliers d’internautes qui ont réagi au Festival sur les réseaux sociaux ? Nous avons écouté pour vous l’avis des twittos, des instagrammeurs, des cinéphiles de Facebook et des blogueurs pour vous présenter le palmarès des réseaux sociaux.

La palme d’or revient à…

Julieta, de Pedro Almodovar ! C’est le film qui a fait le plus parler de lui durant ce festival, avec plus de 8000 mentions sur les réseaux sociaux, majoritairement positives. Cependant, ce succès auprès du grand public n’aura pas permis au réalisateur espagnol de remporter le moindre prix.

Cannes Reseaux Sociaux

En seconde place arrive American Honey, d’Andrea Arnold, suivi de Personal Shopper, réalisé par Olivier Assayas. On notera pour une fois un accord entre le jury et le grand public, ces deux films ayant reçu respectivement le Prix du Jury et le Prix de la Mise en Scène.

Retrouvez ci-dessous le classement complet des films vus par les réseaux sociaux :

Cannes réseaux sociaux

Moi, Daniel Blake, n’arrive ainsi que dixième du côté des internautes. Le film s’est fait plutôt discret sur les réseaux sociaux lors de sa projection. En revanche, recevoir la Palme d’Or a permis au film d’obtenir une grande popularité soudaine, comme nous pouvons le voir sur la courbe ci-dessous.

Cannes Reseaux Sociaux

Un Certain Regard

Sans surprise, les films de la sélection « Un Certain Regard » se font plus rares sur les réseaux sociaux. Cette section, ayant pour but de mettre en avant un cinéma plus audacieux et des cinéastes encore peu connus a récompensé cette année The Happiest Day of the Life of Olli Mäki, de Juho Kuosmanen.

cannes reseaux sociaux
Les internautes ont quant à eux largement préféré La Tortue Rouge, film d’animation de Michael Dudok De Wit, dont l’imagerie sublime ne les a pas laissés indifférents. Nous retrouvons ensuite Câini, de Bogdan Mirica, et Captain Fantastic, de Matt Ross.

Cette analyse a été réalisée depuis notre outil de veille des réseaux sociaux. Vous pouvez retrouver nos précédentes analyses, sur Game of Thrones et sur Drake. Vous vous demandez ce que notre outil peut faire pour vous ? Demandez une démo gratuite ici !