Des recherches Google, vous en faites probablement tous les jours, pour trouver une adresse, une définition ou des avis d’utilisateurs. Vous vous en servez aussi sûrement dans votre vie professionnelle, savoir qui parle de vous, qui sont vos concurrents ou quels documents sur votre marché sont à disposition. Mais face au premier moteur de recherche au monde, nous sommes vite noyés sous une quantité pharaonique de contenu, et tout le monde n’a pas la patience de se rendre à la 15ème page de résultats (voire même la deuxième page, avouons-le).

Ainsi, si votre objectif est de faire une veille web pertinente de votre marché, vos concurrents ou votre réputation, Google n’est pas la meilleure solution. Il existe à cet effet des outils de veille média plus efficaces qu’une recherche ou alerte Google.

En effet, les recherches Google ne sont que nationales ou unilingues : si vous souhaitez lire des articles internationaux, vous devez faire des recherches séparées pour chaque pays/langue. De plus, sa base de sources d’actualités est limitée, vous encourez donc le risque de passer à coté d’informations très importantes. Nous écrivions d’ailleurs l’année dernière un article sur les inconvénients de Google Alerts en tant qu’outil veille.

Google reste toutefois un très bon moyen pour rechercher rapidement des informations. Le moteur de recherche propose des outils, bien souvent méconnus, pour vous faciliter le travail. Voici donc sans plus attendre nos 5 astuces pour optimiser vos recherches sur Google !

1)    Allez droit au but

Oubliez articles et mots de liaison, que Google ne prend pratiquement pas en compte, car tout bon programme qu’il est, il se concentre sur l’essentiel. Ainsi adieu ponctuation et la plupart des caractères spéciaux. De même, il est inutile d’écrire en lettres capitales, même pour les acronymes, car Google ne différencie pas majuscule et minuscule.

Mais alors que faut-il lui dire, à Google ?

Les recherches les plus efficaces sont celles qui sont constituées uniquement de mots-clés. Mais ne vous limitez pas à un ou deux mot, plus il y en aura, plus vous affinerez votre recherche. Ainsi « marché cosmétique hommes » sera plus précis que « marché cosmétique ». L’ordre des mots a également une importance, celui en première position sera plus impactant.

Si on compare avec les outils professionnels de veille internet, il sera toujours recommandé d’utiliser le maximum de mots-clés pour préciser la recherche. Par exemple, Meltwater permet de cibler les recherches grâce à une logique booléenne en ayant la possibilité de définir un nombre illimité de mots-clés.

 

2)    N’ayez pas peur d’utiliser les commandes spécifiques

Affinez vos recherches et impressionnez vos collègues en utilisant ces commandes simples mais pourtant si utiles :

  • Le tiret « – » pour exclure un terme de la recherche. Ex : « marché cosmétique homme –femmes »
  • Des guillemets pour chercher une expression ou suite de mots exacte. Ex : « veille media digitale » et veille media digitale ne donneront pas les mêmes résultats
  • L’astérisque « * » pour remplacer un mot inconnu. Ce joker est par exemple utile pour retrouver une formulation ou expression oubliée.
  • Le dièse « # » et l’arobase « @ » qui, placés devant le mot, permettront de faire remonter des résultats provenant des réseaux sociaux : hashtags, profils, tags, etc.

3)    Maîtrisez les opérateurs Google

Ces petits mots placés juste avant votre mot clé vont avoir un impact immédiat sur votre type de recherche, voici une sélection des plus utiles.

Vous souhaitez trouver directement un URL ou nom de page contenant votre mot clé ? Alors tapez respectivement inurl: ou intitle: devant votre mot.

La commande related: placé devant l’URL d’une page vous remontera des pages au contenu similaire.

Si vous cherchez un type de document précis, utilisez l’opérateur filetype: suivi du format du fichier voulu (doc, pdf, xls, ppt, etc.).

Autre commande très utile, link: suivi de l’URL d’une page va remonter tous les sites qui ont comportent un lien vers cette page, idéal pour savoir qui parle de vous !

Le meilleur pour la fin, l’opérateur info: permet de découvrir un lot d’information sur un site : les sites similaires, les sites qui renvoient vers celui-ci, ses différentes pages ou encore son cache Google.

Recherche-Google-Info

4)    Employez les moteurs de recherche spécifiques

Selon le type de contenu que vous cherchez, Google peut avoir un moteur de recherche exprès pour vous. Google Scholar recense quantité de documentations, d’études et de projets de recherche, qui peut s’avérer par exemple très utile pour trouver une étude de marché. Google Livres permet, sans surprise, de rechercher des livres et Google Vidéos pour des vidéos, et pas uniquement celles de YouTube.

5)    Mettez vous dans la peau de vos clients

Sur Google, les résultats sont personnalisés. Le moteur vous propose des résultats en fonction de votre historique de navigation pour vous proposez du contenu que vous aimerez. Car vous êtes sans cesse à la recherche d’informations sur votre domaine d’activité, vos résultats Google ne seront pas les mêmes que ceux d’un éventuel client, qui n’a pas de connaissances sur votre marché. Il est donc parfois bon de prendre du recul et de neutraliser ces résultats afin d’avoir la recherche la plus générale possible, et donc savoir quelle image vous avez de l’extérieur.

Pour cela rien de plus simple, il suffit d’ajouter la commande &pws=0  à la fin de l’URL de vos résultats de recherche et d’actualiser !

Enfin, nous vous invitons à utilisée la trop méconnue recherche avancée que propose Google. Accessible depuis les paramètres de recherches, cette page vous permet d’orienter vos résultats selon le pays, la fraîcheur et de retrouver la majorité des fonctions présentées ci-dessus.

Bonne Recherche !

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à le partager !